Société

Le marché immobilier locatif, un milieu discriminatoire ?

Publié par 14 avril 2022
Sans titre 21
Inciter à l’autopromotion des locataires, une forme de discrimination?
00:00
00:00

Malika Alaoui envoie entre quatre à six messages tous les jours à des propriétaires de logement locatif, sans jamais avoir de retour de leur part.


Et si son nom de famille s’avèrerait être un obstacle dans sa recherche de logement?

Benoit St-Marie, directeur général de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec, qualifie, pour sa part, le marché immobilier de porte d’entrée de l’immigration. Un avis que ne partage pas Cédric Dussault, chargé de projet au Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec.

La réalité sur le terrain semble aussi être plutôt loin de cela...

Illustration - Malika Alaoui

Pourrait vous intéresser

PRIMEUR: le nouvel EP "Tout est parfait: acte un", de Thaïs
Communauto en tête de piste
Une réalisatrice qui n'a pas peur des mots...
La Maison Ronde, le café autochtone qui réchauffe le centre-ville
Des artistes inspirant.e.s sur le Black Carpet
Et pour toi, ça signifie quoi d’être une femme en 2022?
La violence comme vecteur d'itinérance chez les femmes
É DITO 14 février
Amour
Et si l’amour se multipliait…
Quelques valises et un Tombak
Prévenir les féminicides par l'éducation
Les femmes encore sous-représentées dans le cinéma québécois
Emilie et Kallu
UQAM
Assister à ses cours avec son chien d'assistance... pas facile à l'UQAM
La fraude alimentaire...pas facile à détecter
L'engouement pour le SLAM