Être femmes à l'ère du 8 mars 2019 : Aurélie

08 mars 2019 publié par CHOQ.ca

Être femmes à l'ère du 8 mars 2019 : Aurélie

Dans le cadre de la journée des droits des femmes et pour notre éditorial du mois de mars, nous avons demandé à trois personnes s'identifiant au spectre de la féminité de milieux différents de nous expliquer ce que cet événement représentait pour elles. Voici la réponse d'Aurélie, étudiante de 22 ans, qui s'identifie comme queer femme.

Le quotidien de la femme est celui d'un lot d’obstacles à surmonter et d'une panoplie de maux à endurer. Loin de toujours être la vie en rose ou d'évoquer la douce voix d'Édith Piaf, c'est une existence que l'homme a faite ardue.

(Après tout, les agressions sexuelles multiples, les violences gynécologiques tues, les meurtres quotidiens de femmes trans racisées, le stigma autour de l’avortement, et j'en passe, parlent pour eux-mêmes. Et j'en passe vraiment, vraiment beaucoup.)

C'est pourquoi la journée internationale des droits des femmes a toujours eu le don de m'émerveiller, de m'émouvoir, de me faire sentir plus grande que moi-même, plus forte, confiante en l'infini potentiel de la communauté féministe. Elle sait donner des ailes aux femmes, avec son vent de résilience, et en ouvrant chaque année les portes de son sisterhood idéal. Mais, après les manifestations puissantes, les colloques éclairants, les célébrations émouvantes et les slogans loufoques, je me retrouve, depuis un certain temps, laissée avec un gout amer en bouche.

C'est que j'ai souvent trop mal pour celles, que j’aime, faisant toujours, et depuis toujours, face à des violences intersectionnelles. En effet, je n’arrive plus à m'emporter pour une multitude qui continue, volontairement ou malgré elle, à bafouer les voix et les identités marginalisées.

Il y a l'exubérance des avocates du «pussy power», qui fait ombrage et outrance aux personnes trans. Simone de Beauvoir n’a-t-elle pas dit : «On ne naît pas femme, on le devient»?

Il y a la santé mentale précaire, et la violence domestique vécue chez mes soeurs bisexuelles et pansexuelles, que l'on efface encore bien trop par ignorance.

Il y a la rigidité de la langue française, et la paresse d'un peuple qui se réfugie derrière ses barrières linguistiques. Mais de quoi donc sont-illes effrayé.e.s?

Il y a les micro-agressions homophobes et/ou transphobes répétées de femmes cisgenres et/ou hétérosexuelles, accompagnées de la fermeture d'esprit de certaines, qui transforment une communauté qui se dit féministe en une véritable fausse aux lionnes.

Bref, je ne puis me laisser aller à la frénésie de cet évènement annuel aussi facilement qu’auparavant. J’ai appris, avec le temps, et avec une certaine amertume, que ce ne sont pas toutes les femmes qui célèbrent la journée internationale des droits [de toutes les] femmes.

C’est donc comme une mission que je vous encourage à vivre, à honorer, la journée internationale des femmes à chaque jour. Aujourd’hui, demain, le mois prochain, et à jamais. Parlez, questionnez, célébrez, choquez-vous, pleurez; pour moi-même, et pour Elles.

Bonne(s) journée(s) internationales des droits de Toutes les femmes!

 


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Dossier arrosé: Il n'y en aura pas de facile

28 avril 2017 publié par CHOQ.ca

Pour boucler la boucle de cette série sur l'industrie de la distillerie à Montréal, aventurez-vous sur le dernier sentier qui mène à la vente des produits tout droit sorti de l'alambic: l'approbation de la Société des alcools du Québec (SAQ)....

Plus de détails
Nouvelle

Primeur canadienne : A Skeleton de Ben Shemie en écoute!

11 février 2019 publié par CHOQ.ca

Ben Shemie, chanteur de la formation montréalaise Suuns, lancera ce vendredi son premier album solo intitulé A Skeleton sur l'étiquette française Hands in the Dark. CHOQ.ca vous présente en primeur canadienne cet excellent opus d'électro exploratoire bien...

Plus de détails
Nouvelle

| PALMARÈS 2016 | POSITION 10 à 1 - ANGLOPHONE

10 décembre 2016 publié par CHOQ.ca

Et on termine cette dernière journée de palmarès avec les 10 dernières positions de notre top anglophone!                      ANGLOPHONE 10. Warpaint: Heads Up - Rough Trade Records  La formation...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8