Éditorial : L’UQAM, l’université du peuple ?

09 avril 2019 publié par Camille Foisy

Éditorial : L’UQAM, l’université du peuple ?

À quelques jours de l’anniversaire officiel de l’UQAM, les médias ne tardent à publier des récapitulatifs de toutes sortes. Histoire des recteurs et rectrices, de la mobilisation étudiante ou encore de l’évolution de la philanthropie. À l’ère des grèves de stages où la précarité étudiante est à la une, nous nous sommes demandé si l’institut d’enseignement supérieur répond toujours à son mandat d’université publique.

Rappelons que le réseau des Universités du Québec a été créé en 1969 dans le but de donner à tous l’accès aux hautes études. Ceci étant possible grâce au financement important du gouvernement du Québec dans l’institution. Rappelons également qu’à cette même époque c’est seulement 7% des hommes et 1,5% des femmes de 17 à 24 ans qui fréquentent les établissements universitaires. En 2011, c’est 62% des 15 à 24 ans qui y étudient.

Sans aucun doute la création du réseau UQ a permis d’améliorer la condition de plusieurs, de démocratiser l’éducation supérieure et baisser les tarifs des autres universités. Selon le site de l’Université du Québec, en 2016, 60% des étudiants sont la première génération à fréquenter l’université.

Tout cela semble bien beau, mais lorsqu’on s’aventure dans les statistiques on se rend bien vite compte que tout n’est pas rose. Bien qu’un plus grand nombre d’étudiant.e.s sont sur les bancs d’école, le revenu médian des étudiant.e.s à temps plein qui ont un travail en 2009 était de 9 000$ soit bien sous le seuil de pauvreté. Alors oui, en 50 ans d’université publique, on a permis à plusieurs de se retrouver à l’université, mais à quelles conditions ?

En ce qui concerne les frais de scolarité, l’UQAM n’est pas bien mieux que les autres. Si l’on prend l’exemple d’un.e étudiant.e en enseignement au premier cycle. En tout et pour tous, ses frais de scolarité s’élèvent à 1674,75$ par session, à peine 155$ de moins que ceux imposés par l’UdeM pour le même domaine d’étude.

On pourrait alors se dire que la différence se trouve dans les bourses. Les frais de scolarité sont peut-être similaires, mais l’aide pour les étudiant.e.s est plus grande. Encore une fois on s’y fait prendre.  L’UdeM se retrouve avec un système offrant plus de 5 000 bourses alors que l’UQAM en a offert que 2 850 lors de l'année 2016-2017.

L’UQAM n’est donc plus cette idéalisation d’une université accessible à tous et unique face à ses consœurs. Mais pourquoi ? Est-ce que le gouvernement ne peut plus rivaliser avec l’impressionnant système philanthropique des autres institutions d’enseignement supérieur ? Il est vrai que le projet 100 millions d’idées est risible face au milliard récolté par McGill lors de sa campagne de 2013.

Ou bien est-ce que le gouvernement ne voit plus l’intérêt à investir dans le réseau UQ et que Magda se trouve les mains liées ? Il est vrai que dans la dernière année c’est 68,7% des activités de l’UQAM qui étaient financés par le gouvernement du Québec comparativement à 84,5% en 1988-1989.

Bien que l’université soit de moins en moins accessible, soyez sans crainte, l’UQAM conserve toujours sa mission d’encourager la participation et la contestation étudiante. Malgré quelques écarts de conduite des gardiens de sécurités lors de grèves étudiantes, nous pouvons toujours voter nos plans de cours, n’est-ce pas ?


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Quand l'UQAM s'invite au FNC

10 octobre 2018 publié par Camille Foisy

Dans le cadre des Rencontre des Pancanadiennes du Cinéma Étudiant, le tout nouveau diplômé du Bacc en cinéma de l'UQAM, Lysandre Cosse-Tremblay, présente son court-métrage Skies are not just blue au Festival du Nouveau Cinéma....

Plus de détails
Nouvelle

Changer son alimentation un vidéo à la fois

13 août 2018 publié par Camille Foisy

Le 11 août, comme tous les samedis, le groupe Anonymous for the Voiceless s'est rejoint à la place Jacques-Cartier pour revendiquer le droit des animaux et militer contre le carnisme. Crier, déranger, scander ne sont pas bienvenu dans cet événement qui...

Plus de détails
Nouvelle

La guerre des clans : Halloween vs Noël

31 octobre 2018 publié par Camille Foisy

Le temps des fêtes arrive à grands pas et on en oublie presque qu'aujourd'hui c'est l'Halloween. On n'a qu'à se rendre à Strasbourg où le sapin de Noël de la municipalité est en place depuis le 29 octobre ou aller dans les magasins grande surface comme...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8