Culture

Des artistes inspirant.e.s sur le Black Carpet

Publié par 09 mars 2022
220305 Gala Dynastie Apercu 40
Gala Dynastie
00:00
00:00

Pour une 6e édition, le Gala Dynastie célèbre l’excellence des communautés noires dans les arts et la culture au Québec. Plusieurs artistes se sont donc rassemblé.e.s, le 5 mars dernier, au Théâtre Maisonneuve pour une soirée électrisante.

À l’honneur, des discours inspirants faisant la lumière sur la sous-représentation des communautés noires encore bien flagrante dans les télévisions québécoises actuelles. Le constat est d’ailleurs le même dans n’importe quelles autres sphères artistiques et culturelles au Québec. Les personnes questionnées par notre journaliste Britanie s’entendent pourtant tous sur une chose précise : cette représentativité a un rôle clé dans la question des modèles.

Carla Beauvais, co-fondatrice et directrice générale de la Fondation Dynastie qui est au coeur du gala, était fière d’y retrouver une panoplie de talents. Parmi eux, Erich Preach, Anglesh Major, Naadei, Frédéric Pierre, Zack Zoya et plus encore!

Les gagnant.e.s de la soirée

Artiste arts visuels de l’année : Moridja Kitenge Banza

Cinéaste/réalisateur.trice de l’année : Eva Kabuya (Amours d’occasion)

Danseur.euse ou troupe de danse de l’année : Rhodnie Désir

Prix Icône Dynastie : Frédéric Pierre

Comédien.ne de l’année – théâtre : Anglesh Major (King Dave)

Humoriste de l’année : Richardson Zéphir

Artiste ou groupe musical de l’année s’étant illustré à l’international : Kaytranada

Auteur.e de l’année : Kama La Mackerel (Zom-Fam)

Artiste ou groupe musical du monde de l’année : Pierre Kwenders

Acteur.trice de l’année – cinéma/télé : Widemir Normil (Escouade 99)

Vidéoclip de l’année : Maky Lavender (Bloom)

Révélation musicale de l’année : Gayance

Choix du public 2022 : Taï Laguerre

Grand Prix Dynastie : Lamine Touré

Artiste ou groupe musical anglophone de l’année : Dominique Fils-Aimé

Artiste ou groupe musical francophone de l’année : Imposs


Crédits musique

Lost

Alan Prater

Kelly Krow

Djely Tapa

Zack Zoya


Crédit photo - Manoucheka Lacherie

Pourrait vous intéresser

PRIMEUR: le nouvel EP "Tout est parfait: acte un", de Thaïs
Le marché immobilier locatif, un milieu discriminatoire ?
Communauto en tête de piste
Une réalisatrice qui n'a pas peur des mots...
La Maison Ronde, le café autochtone qui réchauffe le centre-ville
Et pour toi, ça signifie quoi d’être une femme en 2022?
La violence comme vecteur d'itinérance chez les femmes
É DITO 14 février
Amour
Et si l’amour se multipliait…
Quelques valises et un Tombak
Prévenir les féminicides par l'éducation
Les femmes encore sous-représentées dans le cinéma québécois
Emilie et Kallu
UQAM
Assister à ses cours avec son chien d'assistance... pas facile à l'UQAM
La fraude alimentaire...pas facile à détecter
L'engouement pour le SLAM