Tout le monde aime Laurence-Anne, la meilleure sirène de 2019

09 décembre 2019 publié par Estelle Grignon

Tout le monde aime Laurence-Anne, la meilleure sirène de 2019
Télécharger

Avant de parler plus en détail du spectacle de jeudi dernier aux Katacombes, un bref retour en arrière s'impose. Le 9 septembre dernier, c’était la journée du disque québécois. Il s’agit d’une nouvelle initiative pour encourager les gens à acheter un disque québécois. Comme la cause est aussi simple que géniale, je suis allée dans un disquaire indépendant et j’ai scanné les rayons jusqu’à ce que je trouve Première apparition de Laurence-Anne en vinyle. Parce que tant qu’à acheter un disque québécois en 2019, aussi bien acheter le meilleur de 2019.

Et oui. Même pas un paragraphe et je sors déjà les hot takes. Laurence-Anne est une artiste unique à ce point-là, avec son propre univers. Si bien que les comparaisons seraient futiles. Dans un sens, elle fait de la pop. Ses chansons sont ancrées dans ce style, dans les mélodies qui collent à la peau comme un t-shirt avec lequel on s’est baigné.

Rock de marécages

Reste que la meilleure façon de décrire ce qu’elle fait, c’est probablement de l’indie amphibien. On imagine les marais, la forêt, les ruisseaux, les libellules lorsque l’on écoute ses chansons. Il y a des bruits qui rappellent les colibris, les branches qui craquent, les crapauds qui coassent. Et quelque part là-dedans, Laurence-Anne branche sa guitare directement dans la mousse, et les fils de ses claviers traversent les récifs de corail. Je me sentais folle d’avoir eu toutes ces idées en têtes après son passage au Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue cet été. Je lui avais même demandé si elle avait déjà chassé les grenouilles, jeune, ou si elle avait déjà tenu une couleuvre dans ses mains.

Et voilà que quelques mois plus tard, Laurence-Anne s’est présentée aux Katacombes, déguisée en poisson-arc-en-ciel, libérée par un crustacé bienveillant. Pour l’occasion, la jeune artiste ne s’est pas contentée de jouer les pièces de son premier album. Au contraire, elle a réussi à faire embarquer les Deuxluxes, Victime et Hubert Lenoir, entre autres, dans son voyage. Les membres du public ne se sont pas fait prier non plus pour joindre le radeau. Pendant toute la pièce, C’est un virus, j’étais incapable de m’empêcher de sourire comme un axolotl.

Bref, j’aime la musique de Laurence-Anne. J’aime son album, j’aime son concert. Mais je ne suis pas la seule. À peine remise de mon spectacle, je suis partie à la recherche des autres membres de la foule avec mon enregistreuse. Derrière mon micro, j’avais une seule question : pourquoi est-ce que les gens aiment cette artiste? Finalement, je ne suis pas la seule à avoir de bons mots pour elle, comme vous le découvrirez dans mon vox pop. On y retrouve autant des amateurs conquis sur le vif que quelques-uns de ses propres musiciens.

Si jamais les réponses ne sont pas suffisantes pour vous rendre heureux.se, allez écouter son album en googlant « axolotl ». Vous allez voir que ça va réchauffer votre mois de décembre.


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Montréal complètement cirque: Le Cabaret du Monastère

12 juillet 2019 publié par Estelle Grignon

On m’a donné rendez-vous jeudi dans une ancienne église du centre-ville de Montréal pour la première de deux représentations du cabaret de cirque le Monastère. Comme je l’ai indiqué dans une récente chronique, je reste une...

Plus de détails
Nouvelle

Francouvertes 2019 : Troisième soirée de party

05 mars 2019 publié par Estelle Grignon

En principe, la troisième soirée des préliminaires des Francouvertes 2019 ne devaient pas passer à l’histoire. Alex Burger avait déjà atteint la finale avec un ancien projet et partait avec une longueur d’avance. Pour Comment Debord et...

Plus de détails
Nouvelle

Entrevue avec Empress Cissy Low, impératrice au grand cœur

19 juillet 2019 publié par Estelle Grignon

À l'approche de son passage samedi au festival queer Slut Island, la Montréalaise Empress Cissy Low s'est entretenue en studio avec notre journaliste Estelle Grignon pour parler de son art, de danse, d'ouverture d'esprit et de royauté. Empress Cissy Low partagera la...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8