Tiktok : une réelle menace pour la génération Z ?

04 août 2020 publié par Camille Foisy

Tiktok : une réelle menace pour la génération Z ?

En pleine discussion sur le bannissement de Tiktok aux États-unis, la menace que représente le réseau social est au coeur de l’actualité. Est-ce que la génération Z, les principaux utilisateurs de l’application, comprend bien ce qu’implique la collecte de données en ligne ?

Au coeur de scandales sur la revente de données au gouvernement chinois depuis 2019, ByteDance, propriétaire du réseau social Tiktok, est de plus en plus synonyme de danger dans l’actualité. Après une amende de 5,7 M$ par la Commission fédérale du commerce des États-Unis pour avoir collecté des données personnelles à des mineurs puis banni en Inde, Donald Trump exige maintenant la vente de l’application à Microsoft.

Or, selon l’Agence France-Presse, aucune preuve n’a été fournie démontrant les liens entre le gouvernement chinois et l’application.

Au-delà des sanctions gouvernementales, pour Philippe Richard Bertrand, associé chez Amplio Stratégies, il est important pour la génération Z, soit les 10–24 ans, d’avoir de meilleures habitudes en ligne en particulier sur l’application.

Le terme collecte de données est de plus en plus utilisé dans le vocabulaire technologique, mais sa définition et ses impacts restent flous, et ce, même pour la génération Z qui a grandi avec internet selon M. Bertrand.

Selon le site Prim à bord du Ministère de l’éducation français, «une donnée est une information figée et transmissible.[…] Ces données numériques peuvent correspondre à des données personnelles recueillies lors de navigation sur des sites web. Ces collectes souvent réalisées à l’insu de l’internaute participent à la marchandisation de données à des fins commerciales et économiques.»

M. Bertrand ajoute que Tiktok n’est pas particulièrement différent des autres réseaux sociaux à ce niveau. Les conditions d’utilisation, là où une application explique ce à quoi l’utilisateur lui donne accès, sont relativement similaires d’un réseau social à l’autre. La grande différence se situe dans les origines de l’application, soutient-il. Une attention particulière devrait être portée par les consommateurs lors de l’utilisation d’une application dont le pays d’origine a un système politique instable.

De ce fait, il devient alors important de faire de l’éducation auprès des citoyens sur la collecte de données selon Philippe Richard Bertrand. Bien que la génération Z soit la plus à risque sur Tiktok, l’éducation des générations précédentes est également nécessaire pour avoir des comportements sécuritaires en ligne.

Des réseaux sociaux aux programmes de fidélisation

Outre les réseaux sociaux, les programmes de fidélisation représentent une autre facette de la collecte de données sur le web. Or, la compréhension du partage de données en est complètement différente surtout pour les jeunes générations selon Hans Laroche, associé chez R3 marketing.

Il définit la fidélisation marketing comme étant l’utilisation de données transactionnelles, donc d’achat, pour fidéliser des clients, en faisant des offres en fonction des produits achetés dans le passé par exemple, pour augmenter les dépenses par visites ou encore augmenter la part de portefeuilles des clients.

Du côté des programmes de fidélisation, le partage de données semble beaucoup moins flou et insidieux que sur les réseaux sociaux. Les avantages qui y sont liés sont clairs et la protection des informations des consommateurs est plus grande.

Au-delà des programmes marketing, le spécialiste en fidélisation pense, tout comme Philippe Richard Bertrand, que les impacts de la collecte de données personnelles sur les réseaux sociaux ne sont pas bien compris par la majorité. La génération Z, en grandissant avec internet, serait, encore une fois, plus encline à partager ses données.


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Une cérémonie d’ouverture 100% réussie (ou presque)

29 mai 2017 publié par Camille Foisy

Le coup d’envoi du Festival Transamérique a été donné jeudi le 25 juin avec le spectacle 100% Montréal. Quoi de mieux pour entamer cette série de 15 jours de festivités qu’un spectacle émouvant et avant-gardiste mettant en vedette...

Plus de détails
Nouvelle

Fringe : 19e édition de la course de drag

18 juin 2019 publié par Camille Foisy

Pour conclure cette dernière édition du Festival Fringe, la Course au Drag animée par Mado Lamotte célébrait sa 19e édition. Création de cocktails, défilé de mode et lipsync, ce n'est pas la pluie qui a arrêté les deux...

Plus de détails
Nouvelle

L'exposition femmes futuristes : le corps au microscope

28 février 2019 publié par Camille Foisy

L'exposition Femmes Futuristes, qui prend place du 7 février au 2 mars à la galerie Eastern Bloc, met en scène les installations de Katherina Ilenseer, Anna Eyer et Renée Lamothe. Nous nous sommes entretenus avec Renée Lamothe pour discuter de son oeuvre...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8