Symposium iX à la SAT : le futur n’attend pas

30 mai 2018 publié par CHOQ.ca

Symposium iX à la SAT : le futur n’attend pas

«iX», c’est le croisement entre «immersifs» et «eXpérience». Derrière ces deux lettres se trouve la dernière tendance technologique autour de laquelle gravitent tout autant artistes, chercheurs, développeurs et philosophes. Cette foule éclectique s’est rassemblée sous le dôme de la Satosphère  le 29 mai dernier pour célébrer le début du 5e Symposium iX.

Le but du ce rendez-vous annuel est de discuter et de présenter les dernières trouvailles de l’expérience immersive à travers des conférences, ateliers, tables rondes, installations et performances. Pourquoi ça ? Afin de créer des nouveaux mondes, parallèles ou perpendiculaires, transversaux ou autres, et d’y placer l’humain, le public, d’une manière qui se rapproche le plus de la façon dont il
expérimente son monde.

Rien d’étonnant à ce que ce rendez-vous international ait été créé, en 2014, par la Société des Arts Technologiques (SAT) : ils ont depuis le début mis la réalité virtuelle et la réalité augmentée au cœur de leurs recherches et de leurs productions. Ainsi, dans le cadre du Symposium iX des artistes, chercheurs et penseurs qui s’intéressent à l’expérience immersive partagent leurs développements technologiques et artistiques afin de présenter des conférences et des performances.

L’adjonction des deux termes « recherche » et « production » est une pratique de plus en plus courante que l’on nomme au Québec la « recherche-création ». L’artiste s’intéresse aux avancées technologiques afin de les utiliser comme outil pour s’exprimer, tandis que les chercheurs s’intéressent aux préoccupations des artistes et des philosophes afin de donner une direction aux préoccupations de leurs cerveaux. Il arrive aussi parfois que les rôles se retrouvent joués par la même personne : l’artisan devient développeur, l’artiste devient chercheur.

Léonard de Vinci, tout aussi peintre qu’ingénieur, est un bon exemple du genre. Si à son époque on se demandait s’il était possible d’inventer un moyen de transport volant, si l’on pouvait encore améliorer la perspective dans les peintures ou bien comment fonctionne le cœur, aujourd’hui on veut
donner une expérience ultra-réaliste au public.

Mettre la table

Ce sont les artistes Martin Kusch, Peter Weibel et Ruth Schnell, derrière l’oeuvre interactive Future Room, et les Montréalais Beyung, Axe, DJ Noyl et Fred Trétout et leur Virtual Arts Battle, qui ont secoué les premiers adeptes d’art immersif présents à ce rassemblement annuel.


La première partie, Future Room, permettait au public de choisir un des mots-clefs volant sur les parois du dôme en le disant à un microphone mis à sa disposition. Lorsque ce mot était reconnu, la Satosphère nous transportait dans une séquence audiovisuelle à l’esthétique futuriste, nous projetant dans un avenir plausible par rapport aux thématiques du mot choisi par l’audience.

La deuxième partie, Virtual Arts Battles, nous donnait à voir deux graffeurs 3D qui, équipés de casques de réalité virtuelle et de manettes aux mains, dessinaient des graffitis en 3D dans l’espace créé par la Satosphère. Un DJ et un VJ s’occupaient de l’ambiance audiovisuelle.

Le Symposium iX continuera jusqu’au samedi 2 juin à la SAT. En dehors des activités parfois dispendieuses comme les ateliers, conférences et spectacles (auxquels on peut assister avec des billets de mi-journées plus abordables), un parcours d’œuvres immersives gratuit est à votre disposition. Un total de presque 40 œuvres qui n’attendent que vous pour vous transporter dans de nouvelles
dimensions tous les après-midi jusqu’à vendredi et toute la journée de
samedi.

Amateurs de nouvelles sensations, courrez-y !

Pour vous donner envie: 

Symposium iX 2018 - Overview from Society for Arts and Technology on Vimeo.


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Sexisme ordinaire: Entrevue avec l'auteure et comédienne Marie-Ève Milot pour Zone Homa

16 août 2016 publié par CHOQ.ca

Marie-Ève Milot était de passage à l'émission ''Dans les Airs'' dans le cadre de Zone Homa. Elle y présente la mise en lecture de La Guérilla de l'ordinaire ce soir 16 août à l'espace Libre.    Le spectacle, inspiré du...

Plus de détails
Nouvelle

Palmarès de fin d'année 2018 : Top 30 franco

15 décembre 2018 publié par CHOQ.ca

Comme à chaque année, CHOQ.ca a sondé ses animateurs et animatrices pour connaître leurs albums, mixtapes et EPs préférés des derniers mois. Après compilation, voici le résultat de nos recherches qui prouve que 2018 aura...

Plus de détails
Nouvelle

Être femmes à l'ère du 8 mars 2019 : Isabelle

08 mars 2019 publié par CHOQ.ca

Dans le cadre de la journée des droits des femmes et pour notre éditorial du mois de mars, nous avons demandé à trois personnes s'identifiant au spectre de la féminité de milieux différents de nous expliquer ce que cet événement...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8