Radiant baby ou le parfait party de sous-sol des années 80

08 mai 2017 publié par Camille Foisy

Radiant baby ou le parfait party de sous-sol des années 80

Crédits Photo: Laurence Philomène

 

Dans une salle digne d’un loft hip du Mile end, le lancement du dernier EP de Radiant Baby, It’s my party, a mis du soleil dans la soirée pluvieuse de vendredi.

Le sourire fendu jusqu’aux oreilles, Radiant baby portait bien son nom vendredi soir au lancement de son plus récent album. Épanoui de voir la salle de spectacle de La Casa del Popolo comble, il ne pouvait s’arrêter de remercier la foule et de pousser des petits cris de joie dans son micro. Son énergie positive s’est rapidement transmise au public qui n’avait d’autres choix que de se déhancher sur les rythmes dansants et rétro des nouvelles chansons du musicien.

La scénographie sortie tout droit des années 80 était tout autant attachante que la bonne humeur de l’artiste. Derrière l’ensemble d’instruments électroniques et un bébé radiant déchainé se trouvait une murale noire pleine de petites lumières colorées rappelant le jeu pour enfant Lite-Brite. Selon les chansons, les motifs alternaient entre escargot, lignes quelconques roses et bleues et personnage culte Radiant Baby de l’artiste Keith Haring. Ajoutez à cela un éclairage rose et bleu et un artiste tout de blanc vêtu et vous obtiendrez l’esthétique enfantine de Radiant baby qui mélange parfaitement les années 80 et 2000.

Contre toutes attentes, très peu d’initiatives artistiques ont été prises pour abattre les standards cisgenres hétéronormatifs. La question est ; avec la foule présente qui reflétait un abandon des normes avait-on réellement besoin d’un élément de provocation pour éveiller le public ? Bien sûr que non. Par contre, après son dernier vidéoclip de la chanson Save me from myself, je dois avouer que vendredi soir, j’avais espoir de voir un signe de protestation plus grand qu’une ligne de eye-liner et un mélange de rose et de bleu poudre.

 

Bandcamp

 

 

 

 

 

 


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Soirée #2 à Petite Vallée : spécimens uniques et voix thoraciques

30 juin 2018 publié par Camille Foisy

Du strident au sobre, la deuxième soirée du Festival en Chanson de Petite Vallée nous en a fait voir de toutes les couleurs grâce aux costumes et aux voix éclatées de Klô Pelgag, Philippe Brach et Violett Pi. Présentant en plateau double...

Plus de détails
Nouvelle

Grève des stages : une journée dans la vie d'une militante

21 mars 2019 publié par Camille Foisy

Du 18 au 22 mars 2019, ce n'était pas moins de 31 302 étudiant.e.s à travers le Québec qui était en grève. Pendant que plusieurs personnes extérieures à la communauté estudiantine voit cet événement comme des "vacances",...

Plus de détails
Nouvelle

Skater entre filles, c'est possible !

23 juillet 2018 publié par Camille Foisy

C'est ce dimanche que les skateuses Annie Guglia et Ellyn Badens (membre des Vagabonnes) donnaient un cours spéciales d'initiation au skateboard uniquement pour les filles. Comme par hasard ce cours tombent la même journée que les X-Games,...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8