Les Gilets Jaunes du Québec nous répondent

22 février 2019 publié par Camille Foisy

Les Gilets Jaunes du Québec nous répondent

Après avoir achalé longuement différents membres du groupe Gilets jaunes du Québec (libre) pour notre reportage sur le sujet et nous être fait bloquer par certains d'entre eux, nous avons finalement eu un retour à nos messages. Fallait-il publier quelque chose pour finalement avoir une réponse ? Qui sait.

Comme je n’ai pas eu la chance de me rendre à l’ambassade de France à Ottawa, j’ai fait une entrevue téléphonique avec Jonathan le lundi suivant pour laisser la chance de m’expliquer sa vision du mouvement en réaction à notre podcast.

En bref, le groupuscule du groupe Facebook des Gilets jaunes du Québec (libre) (groupe sur lequel on a pris les informations pour le précédent reportage) s’est divisé. Comme plusieurs utilisaient le groupe Facebook pour défendre ses propres intérêts, bien vite, les objectifs autour du mouvement des gilets jaunes se sont retrouvés dénaturés selon Jonathan.

On rappelle que plusieurs gilets jaunes en France souhaitent avoir le RIC (référendum d’initiative citoyenne) comme système démocratique et c’est ce que Jonathan souhaiterait instaurer au Québec également. Selon le site français droit-finance, le RIC est «un scrutin organisé à l'initiative d'un certain nombre de citoyens par lequel il est demandé aux électeurs d'appuyer ou de refuser au suffrage universel la mesure qui leur est proposée.»

Comme plusieurs, Jonathan se dissocie des propos racistes et islamophobes qui pullulent le groupe Facebook des gilets jaunes québécois pour alors se réfugier sur le nouveau groupe Gilets jaunes Montréal dans les rues (la famille) qui réunit environ 100 membres.

Le groupe Facebook des Gilets jaunes du Québec (libre) reste tout de même actif. Il comporte plus de 6000 membres et certains d’entre eux y tiennent toujours des propos islamophobes. En ce qui concerne le second groupe mentionné par Jonathan, les critiques par rapport à l'immigration se font rares. On peut y lire des phrases tels que : «vous voulez la destruction de la terre ou la sauver» ; «Stop au gouvernement mafieux» ; «Il faut que [les] décisions soient toujours prises en fonction du respect du RIC, le moteur principal, le but ultime à atteindre sans condition.»

Ils ont également bloqué certains membres très actifs du groupe des Gilets jaunes du Québec (libre) et refusent d’être associés à des gens comme Pierre Dion qui a fait les manchettes dernièrement pour son arrestation pour incitation à la violence et son lien avec les gilets jaunes du Québec.

Selon Jonathan, la faute revient, en partie, à des gens comme M. Dion si le groupe des gilets jaunes du Québec bat de l’aile pour l’instant. La faute serait également à mettre dans les mains des journalistes qui auraient donné un visage d'extrême droite au mouvement. Le groupe qui avait comme politique de n’accorder aucune entrevue aux médias à changer de cap depuis la création du nouveau groupe Facebook Gilets jaunes Montréal dans les rues (la famille).

Un groupe d'une dizaine de gilets jaunes ne perd pas espoir et s’est réuni ce samedi pour manifester au centre-ville de Montréal.


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Influenceur ; profession sans règle ni loi.

17 janvier 2018 publié par Camille Foisy

Malgré l’engouement des consommateurs et des entreprises vers le marketing d’influence, certains aspects de ce nouveau modèle publicitaire semblent nébuleux. Les normes canadiennes de la publicité commençant tout juste à...

Plus de détails
Nouvelle

Bilan de 15 ans de gouvernement libéral : le Québec se détourne de la gauche

22 août 2018 publié par Camille Foisy

À l'aube de la campagne électorale provinciale, l'IRIS (Institut de Recherche et d'Informations Socioéconomiques) lance son livre Détournement d'état : bilan de 15 ans de gouvernement libéral. Une recherche qui débroussaille les impacts de...

Plus de détails
Nouvelle

L'art électronique : du pareil au même à travers l'Amérique

14 août 2018 publié par Camille Foisy

Si vous pensiez que la littérature électronique était un sous-genre méconnu, et bien, qu'en est-il alors de l'art numérique de l'Amérique Latine ? Ce dimanche, c'est à l'agence TOPO que le public montréalais a pu gouter aux...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8