La distanciation sociale : le défi de la relance touristique

23 juin 2020 publié par Camille Foisy

La distanciation sociale : le défi de la relance touristique

Le 21 juin, Québec annonçait les derniers détails de son plan de relance pour l’industrie touristique. Bien que le fonds de 750 millions de dollars aidera plusieurs entreprises à survivre, un défi s’impose au niveau de la réorganisation des établissements pour respecter les règles de distanciation sociale.

Alexis Poirier est copropriétaire du Sea Shack, auberge festive à Sainte-Anne-des-Monts, en Gaspésie. Comme plusieurs entreprises touristiques, il se préparait pour leur ouverture dans un concept 2020 à saveur de distanciation sociale lorsque nous nous sommes parlé. Sur le site web de l’auberge, on y explique les détails : réduction des spectacles, capacité d’accueil à 50% et fermeture du bar à 21h. C’est un grand changement pour l’entreprise qui base sa réputation sur le côté festif et chaleureux de la Gaspésie.

D’un côté, Alexis soutient que les réservations fonctionnent bien, malgré les nouvelles consignes mises en place : fermeture des dortoirs, séjour d’un minimum de 2 ou 3 nuits selon le type d’hébergement et un maximum de 4 voyageurs dans les chalets. On sent quand même l’engouement des Québécois.e.s vers les grands espaces en nature selon le copropriétaire du Sea Shack. Il explique que de grandes pertes se feront probablement à l’automne alors que 75% de leur clientèle provient de l’international.

Sur le site web de l’auberge, on encourage les visiteurs à faire l’achat de leur nourriture dans leur région avant leur départ vers la Gaspésie. Cette mesure fait écho au nombre de nuits minimum au Sea Shack pour diminuer le nombre de déplacements dans la région et éviter la contamination.

 

De touriste à résident.e

Le copropriétaire du Sea Shack soutient également que les gaspésien.ne.s semblent en général avoir une opinion positive de la relance touristique et plus ou moins inquiets à l’idée du déplacement des gens de régions en régions.

Cette vision positive a été aussi souligné par Stéphanie Morin de Visages Régionaux, une agence spécialisée en marketing territorial. Stéphanie travaille présentement sur une campagne d’attractivité territoriale de la MRC Avignon, en Gaspésie, c’est-à-dire qu’ils souhaitent attirer les gens à venir vivre dans la région. La campagne devait être lancée dans un événement physique à la fin mars, mais a été décalée en juin et transformée en campagne en ligne à cause de la COVID-19. Elle explique que les habitant.e.s de la Gaspésie sont excité.e.s à l’idée de voir de nouvelles personnes s’installer dans leur région, et ce, malgré la pandémie.

La chargée de projet pour Visages Régionaux explique que la COVID-19 n’a pas nui à leur campagne d’attractivité territoriale, bien au contraire.

Stéphanie explique qu’à peine quelques jours après le lancement de leur campagne, l’engouement se fait déjà sentir. La COVID-19 a permis de donner le petit coup de plus à ceux et celles qui cultivaient déjà l’idée de déménager en Gaspésie. Elle ajoute que l’ouverture des régions et la relance touristique aident également la campagne à prendre de l’ampleur.

Comme les consignes de sécurité mises en place par les gouvernements provincial et fédéral changent rapidement, qui sait si nous retomberons en confinement demain matin. Et quoi de mieux qu’être en confinement au bord de la mer en Gaspésie ?

De son côté, le copropriétaire du Sea Shack explique que la direction de l’auberge s’adaptera au fur et à mesure de l’été, mais que les grandes lignes du concept resteront les mêmes. Peut-être repousseront-ils l’ouverture du bar jusqu’à 22h ou accueilleront-ils davantage de spectacles, mais comme le personnel est réduit le reste ne devrait pas trop changer.

 

Crédit photo : Sea Shack


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Les gilets jaunes infiltrent le Québec ?

04 février 2019 publié par Camille Foisy

  Le mouvement des gilets jaunes s'est étendu à travers le monde et le Québec ne fait pas exception. À l'UQAM, des groupes comme l'association des étudiant.e.s socialistes a publié un article dans sa revue Alternative socialiste sur le...

Plus de détails
Nouvelle

Santa Teresa : Dans la vie d'une bénévole

23 mai 2019 publié par Camille Foisy

Santa Teresa, c'est bien plus que de la musique. C'est également une foule de bénévoles qui font en sorte que le festival puisse survivre. On a donc décidé de passer quelques heures avec Maude, bénévole à la fouille des sacs à...

Plus de détails
Nouvelle

100 œuvres pour vaincre le sexisme littéraire

06 décembre 2018 publié par Camille Foisy

Quatre fois par semaine, du 28 novembre au 14 décembre, Sarah Chouinard-Poirier, va à la rencontre de livres produits par des femmes et personnes non-binaires qu'elle se met en bouche sur les ondes du Studio XX. Sous forme de performance et déjà à sa...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8