Incompréhension et persévérance des partis politiques secondaires - Vol.1: Le Parti Vert

21 septembre 2018 publié par Christine Beaudoin

Incompréhension et persévérance des partis politiques secondaires - Vol.1: Le Parti Vert

Depuis le 23 août dernier, la campagne électorale québécoise est en marche. À ce jour, 22 partis politiques autorisés ont été enregistrés par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), un record pour la province. L’implication cette année distingue la campagne de 2018 des campagnes antérieures, mais un élément persiste : la couverture médiatique des divers partis.

Alors que les quatres partis ayant siègé à l’assemblée nationale tirent la couverture médiatique de leur bord, d’autres tentent encore de faire connaitre leur existence auprès de la population. Sur la rue et aux portes des citoyens de leur circonscription, les aspirants candidats de partis n’ayant jamais siégé au gouvernement tentent de récolter les signatures nécessaires pour avoir leur nom sur le bulletin de vote.

Dans cette série, nous rencontrons trois jeunes candidats qui ont bravé la réception parfois hostile du public vis à vis la politique, pour représenter un parti secondaire. Ils se présentent tous pour la première fois.

Dans La Prairie, Alexandre Caron fais du porte-à-portes pour faire connaitre le Parti Vert du Québec (PVQ). C’est d’abord la passion qui l’anime. La politique: « ça m’a toujours attiré [...] je sais pas comment te l’expliquer, c’est l’amour. » Voyant à quel point il était politisé, une amie d’Alexandre l’encourage fortement à s’impliquer auprès du PVQ.

D’abord réservé à l’idée, il fait son entrée quand son amie apprend qu’il manquait un candidat dans La Prairie, là d’où vient Alexandre et une grande partie de sa famille. Le PVQ est le parti avec lequel il dit avoir le plus d’affinité: «Parmi tous les partis, [...] c’était celui qui représentait plus de 51% de mes valeurs.»

Alexandre avait déjà de l’expérience avec une entreprise qui ramasse des fonds pour les ONG internationales, ce qui facilite son aisance avec les gens lors du porte-à-portes pour sa campagne. Il rencontre souvent de la réticence par rapport au PVQ, certains accusant le parti de «toujours exagérer». Dans ces cas, il passe tout simplement à autre chose, sachant qu’il peut «dépenser son énergie sur 10 autres personnes» au lieu d’essayer de convaincre quelqu’un qui a ses idées «plantées dans le béton». Il n’a d’ailleurs pas trouvé difficile la collecte de signatures, puisque La Prairie serait une circonscription «peu hostile».

Le porte-à-porte continue de faire partie des activités d’Alexandre durant la campagne électorale, même si sa candidature est confirmée. Il essaie d’établir une base pour le PVQ dans La Prairie, pour faciliter le travail d’un futur candidat «Moi, il faut que je continue, parce que je n’ai pas la même visibilité que les autres partis [...] J’ai pas l’équipe de bénévoles derrière moi, j’ai pas le financement [...] j’ai pas aussi la réputation, le nom».

Quant à la visibilité du PVQ, Alexandre remarque que son parti reçoit une bonne couverture du côté des médias anglophones mais que du côté francophone, «on est pas aussi pris au sérieux qu’on devrait l’être». Peu importe l’accueil de son parti, il porte son association au Parti Vert avec «fierté», citant que « l’environnement, c’est quand même une bonne cause. »

Pour les résidents de La Prairie, il sera donc possible de voter pour Alexandre Caron (PVQ) le 1er octobre. Peu importe ta conscription, il est maintenant possible de savoir pour qui on a l’option de voter en visitant le site d’Élections Québec. Bon vote!

 


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Incompréhension et persévérance des partis politiques secondaires - Vol.2 : Le Parti Conservateur

26 septembre 2018 publié par Christine Beaudoin

Depuis le 23 août dernier, la campagne électorale québécoise est en marche. À ce jour, 22 partis politiques autorisés ont été enregistrés par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), soit un record...

Plus de détails
Nouvelle

Balade dans le monde incongru du Ratchet Orchestra

08 octobre 2018 publié par Christine Beaudoin

En arrivant au Cabaret Lion d’Or, une modeste entrée éloigne tous soupçons qu’une salle grandiose se cache à l’intérieur. Au-delà d’un court couloir qui aboutit sur de longs rideaux de velours, le monde voluptueux d’une autre...

Plus de détails
Nouvelle

Les Coasters : Le coeur grand ouvert, à la découverte de l'inconnu

13 novembre 2018 publié par Christine Beaudoin

«Le coeur grand ouvert»; c’est ainsi que Nicolas-Alexandre Tremblay et Stéphane Trottier, les réalisateurs du film documentaire Les Coasters, on décrit leur expérience en Basse-Côte-Nord. Et, c’est ainsi qu’ils ont été...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8