Francouvertes 2019 : Troisième soirée de party

05 mars 2019 publié par Estelle Grignon

Francouvertes 2019 : Troisième soirée de party

En principe, la troisième soirée des préliminaires des Francouvertes 2019 ne devaient pas passer à l’histoire. Alex Burger avait déjà atteint la finale avec un ancien projet et partait avec une longueur d’avance. Pour Comment Debord et P’tit Belliveau et les grosses coques, on nageait dans l’inconnu. Avec un peu de chance, l’un de ces artistes allaient se glisser assez haut dans le palmarès avant les raz-de-marée prévus dans les prochaines semaines. Même avant la première prestation, il manquait cette fébrilité dans l’air qu’on avait senti les semaines précédentes. La foule semblait assez tranquille pour cette soirée.

C’était Lydia Képinski qui avait la tâche de réchauffer la salle avant les trois candidats de la soirée. Elle a d’abord fait monter notre directeur musical Mathieu Aubre sur scène pour qui a pu constaté l’état de du doigt mauve et enflé de l'artiste. Son accident l’a évidemment forcée à revoir ses plans quelques heures avant sa performance. Elle a donc chanté sur la trame d’un démo qui semblait être très loin d’un résultat final et professionnel, monté dans Garage Band sur un iPad. C’est assez rare que l’on ait la chance d’entendre une chanson si tôt dans son processus de création.

La méga formation Comment Debord s’est ensuite amenée sur scène. Avec ses sept musiciens tous aussi talentueux les uns que les autres, le mini-orchestre a su ramener le Lion d’Or au sommet du funk et du disco des années 1970. Les licks de claviers s’emboîtaient autour des passes de batterie; parfois un riff bien placé s’invitait à la fête. Seul bémol, il y aurait peut-être moyen de travailler un peu plus sur les textes, dont la banalité des thèmes contrastaient avec l’extraordinaire des performances musicales.

 

Gros point d’interrogation de cette soirée, P’tit Belliveau et les grosses coques n’avait jamais donné de spectacle au Québec. Originaires de la Nouvelle-Écosse, le projet présente un mélange de country western et de bluegrass que l’on voit rarement aux Francouvertes.

Le coup de cœur a tout de fois été instantané. P’tit Belliveau, habillé en bum au grand cœur des années 50, avait autant de charisme en jouant du banjo qu’en s’adressant à la foule dans son plus bel accent acadien. Derrière lui, quatre musiciens habillés en complets gris complétaient le look rétro de l’ensemble. Avec des refrains accrocheurs et une énergie redoutable, le groupe en a surpris plus d’un.

 

Enfin, Alex Burger est venu compléter cette soirée de rêve en explorant le rock and roll sous toutes ses formes. Allant du soft rock au country aux riffs mordants, l’ancien de Caltar-Bâteau comptait lui aussi sur plusieurs musiciens de talent. Il n’a d’ailleurs pas semblé trop nerveux, même s’il a dû trouver un musicien remplaçant après que son batteur habituel se soit lui aussi brisé un doigt dans les jours avant le spectacle.

 

Contre toutes attentes, P’tit Belliveau et ses grosses coques aura réussi à s’emparer de la toute première place du palmarès provisoire après trois soirées. Comment Debord et Alex Burger se retrouvent respectivement en 3e et 5e position. Avec seulement 9 places de disponibles au palmarès, on surveille attentivement la prochaine soirée, où les premiers artistes commenceront à tomber hors du classement.

 

Crédit photo : Édouard Jarry pour CHOQ.ca


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Du strass et des paillettes pour les Deuxluxes

05 avril 2017 publié par Estelle Grignon

Après une série de spectacle qui les a menés de l’Amérique du Sud au Texas, Anna Frances Meyer et Etienne Barry des Deuxluxes étaient gonflés à bloc pour leur performance du 1er avril à Montréal. Si le groupe est bien fier de son...

Plus de détails
Nouvelle

Une première soirée musclée à Sainte-Thérèse

19 mai 2018 publié par Estelle Grignon

C’est avec beaucoup d’attentes et un brin de nervosité que j’ai quitté le confort de mon milieu urbain montréalais pour aller là où la ligne orange ne se rend pas : la municipalité de Sainte-Thérèse m’attendait...

Plus de détails
Nouvelle

Sept artistes à voir absolument à Santa Teresa

18 mai 2018 publié par Estelle Grignon

C’est cette fin de semaine qu’aura lieu la deuxième édition de l’improbable festival de Santa Teresa. Improbable parce que c’est assez difficile de trouver un événement qui puisse sortir une programmation aussi solide après si peu de temps...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8