Francouvertes 2019 : Demi-finale explosive

17 avril 2019 publié par Maude Fraser Jodoin

Francouvertes 2019 : Demi-finale explosive

Au terme de cette deuxième soirée endiablée des demi-finales des Francouvertes, O.G.B. reprend sa place au top du palmarès. Alors que les deux autres groupes de la soirée, Comment Debord et Dear Denizen ont été laissés derrière, P’tit Belliveau et les Grosses Coques, ainsi que Thierry Larose, se retrouvent respectivement en deuxième et en troisième position.

En ouverture de cette soirée énergique, c’est deux soeurs Boulay assez nerveuses qui ont pris place sur la scène. Les filles qui sont en train de préparer un album pour l’automne prochain se sont donc prêtées au jeu de la série "J’aime mes exs" et nous ont cassé plusieurs nouvelles chansons. Le duo Boulay qui avait gagné les Francouvertes en 2012 nous revenait donc 7 ans, deux albums et multiples expériences de scènes plus tard. «Ça fait 1 an et demi qu’on n’a pas fait de show, on est plus stressées que tous les autres participants», ont-elles lancé à une foule indisciplinée. Malgré l’énergie palpable de la salle comble, Stéphanie et Mélanie, debout devant l’unique micro qu’elles se partageaient et échangeant guitares et ukulélé, ont su envelopper le public de leur douceur.

Puis c’est l’autoproclamé «Mötley Crüe de Rosemont - La Petite-Patrie» qui a pris place sur scène. Après le calme des soeurs Boulay la tempête de grooves de Comment Debord a déferlé sur la salle. Les 7 musiciens réunis sur scène en donnaient à voir en se loussant le bassin sur leurs chansons plus disco funk et partageant de beaux moments de complicité sur leurs chansons plus folk. Certains de ces titres plus calmes ont toutefois perdu le fond de la salle qui leur a préféré le bavardage, une pratique peu courante aux Francouvertes. Le groupe s'est permis des transitions musicales et des solos teintés de plaisir. Alex Guimond en a d'ailleurs profité pour nous faire entendre ses prouesses vocales. Si l’énergie du groupe était au top, on a tout de même pu sentir la jeunesse du band qui aurait mérité dans sa prestation un fini un peu plus professionnel.

La foule était définitivement là pour OGB. Leur entrée sur scène a été précédée ET suivie d’un tonnerre d’applaudissements. Ceux qui avaient dominé le palmarès depuis leur passage lors des préliminaires à la mi-mars nous ont offert hier soir une performance bien ficelée. «OGB, c’est 3 lettres pis 7 criss de bons chums» a poussé, Franky Fade, le rappeur de la formation. Il a d’ailleurs pris le temps de préciser à la foule l’unité du band. « Ce que vous voyez ici ce n’est pas un rappeur et ses musiciens, c’est Original Gros Bonnet». Si Franky Fade nous a livré de solides verses, les 6 instrumentalistes ont chacun eu leur moment de gloire dans ce spectacle aux multiples solos, tous plus exaltants les uns que les autres. Après cette performance impeccable, on pourrait croire qu'elle a permis au groupe de hip-hop jazz de s'assurer une place pour la finale.

Pour clore la soirée, Dear Denizen s’est définitivement donné en spectacle. Couvert d’un voile blanc comme ceux qu’on met au dessus des lits de princesse du IKEA, il s’est présenté dans toute sa théâtralité, laissant les jeux de lumière créer du mystère sur la scène. Il a chanté le reste de la soirée en se dépouillant graduellement de chacun de ses éléments de costume, d’abord masqué d’une cagoule diamantée et vêtu d’une longue tunique rayée, il a terminé le spectacle dans de plus simples habits. Dans sa musique indie rock, les influences africaines se font sentir et mettent de l'avant sa puissante voix.

Crédit photo : Clémence Sauvé-Foisy pour CHOQ.ca


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Pop Montréal, Au coeur de l'art visuel

30 septembre 2018 publié par Maude Fraser Jodoin

POP Montréal ce n'est pas que de la musique! C'est aussi une occasion d'apprécier les talents d'artistes visuels montréalais. Cette année, pour la première fois, l'association des étudiant.e.s à la maîtrise en arts visuels et médiatiques...

Plus de détails
Nouvelle

La Licorne se dévoile

15 août 2018 publié par Maude Fraser Jodoin

Une grande pile de journaux aux titres sensationnalistes nous attendait à La Licorne au lancement de leur programmation.  À la une, des histoires des protagonistes des pièces présentées cette saison au théâtre.  On s'est entretenu avec...

Plus de détails
Nouvelle

Afro-futurisme et textiles colorés

03 août 2018 publié par Maude Fraser Jodoin

Ansfrid Tchetchenigbo est cofondateur de la fondation BIAS. En fin de semaine la fondation organise un pop-up shop visant à mettre de l'avant de travail artistique et littéraire de personne noires: le marché coloré et la librairie éphèmere...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8