Être femmes à l'ère du 8 mars 2019 : Isabelle

08 mars 2019 publié par CHOQ.ca

Être femmes à l'ère du 8 mars 2019 : Isabelle

Dans le cadre de la journée des droits des femmes et pour notre éditorial du mois de mars, nous avons demandé à trois personnes s'identifiant au spectre de la féminité de milieux différents de nous expliquer ce que cet événement représentait pour elles. Voici la réponse d'Isabelle, adjointe de direction dans une association professionnelle de 48 ans, qui s'identifie comme femme.

La journée internationale des femmes, que représente-t-elle pour moi?  Pendant de nombreuses années, cette journée a une connotation négative.  Je me rappelle que toute jeune, cette journée évoquait des images de femmes folles qui brûlaient leurs soutiens-gorges et qui revendiquaient l’égalité des sexes. Elles étaient pour moi des extraterrestres! Comment une femme pouvait-elle être l’égale d’un homme?

Évidemment, le modèle féminin que j’ai eu détestait le féminisme.  Ma mère a vécu toute sa vie soumise aux autres. Son bonheur passait par celui des siens. Son devoir au quotidien était de s’oublier. Cet exemple de soumission m’a suivi jusqu’à l’âge adulte et à mon tour, j’ai répété ce comportement pendant vingt ans de vie commune. 

Par chance, depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. À l’aube de la cinquantaine, ma vision a bien changé! Il faut dire que d’avoir une fille qui étudie à la maîtrise en science politique avec la concentration en étude féministe, ça ouvre l’esprit!  

Maintenant, cette journée me rappelle qu’il faut la célébrer! Célébrer ces grandes femmes qui se sont battues pour nous! Celles qui ont pavé notre chemin pour que notre avenir soit plus facile. 

Ces femmes qui ont changé nos vies, pour que notre rôle ne se résume plus seulement à celui de nourricière ou à celui d’épouse de Monsieur Untel. Elles nous ont permis, entre autres, de nous défaire du joug de la religion, de nous éduquer et d’obtenir le droit de vote.  Ces femmes d’exception nous ont également permis de nous affranchir de notre syndrome d’infériorité envers aux hommes. Quelles réalisations!

Maintenant, en tant que femme je peux me permettre de vivre seule sans être jugée, d’être libre de mes choix et de mes finances, d’étudier à l’université (oui, oui, même à mon âge!) et d’avoir une carrière et des enfants.  Tout est maintenant possible.  Et surtout, je peux rêver, rêver d’avoir de l’ambition et me réaliser dans toutes les sphères de ma vie.

Bien sûr tout n’est pas parfait. Il reste encore beaucoup de choses à changer. Suite aux dénonciations #MeToo, cela m’a fait réaliser à quel point les femmes sont encore victimes de violence à caractère sexuel. D’ailleurs, il est important de se rappeler les nombreuses femmes autochtones disparues ou assassinées au Canada qui sont trop souvent oubliées.

En résumé, en cette journée internationale des femmes nous nous devons d’être fières d’être femmes, dans toute notre diversité!  Dans mon cas, elle me rappelle tout le chemin parcouru et la fierté de m’être réalisé. En fait, elle me ramène à l’essence même de ce que je suis.  Une survivante et surtout une battante!


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

La planète exerce son droit de vote

01 octobre 2018 publié par CHOQ.ca

Samedi avait lieu la troisième manifestation populaire “La Planète s’invite dans la campagne”. Ce mouvement citoyen souhaite montrer qu’il y a une “réelle préoccupation collective envers l’environnement”. François,...

Plus de détails
Nouvelle

FEQ 2016 | Entrevue avec Harfang

20 juillet 2016 publié par CHOQ.ca

Cette formation de Québec a choisi de plonger dans un folk-indie planant. Harfang a pris quelques minutes pour jaser avec nous, pour apprendre à mieux les connaître. Ils sont actifs depuis 2013 et ont, depuis, sorti un EP, leur album Flood et nombreux singles. On peut...

Plus de détails
Nouvelle

Dernière virée au Zoofest pour les Pic-bois

23 juillet 2018 publié par CHOQ.ca

Par Laurence Godcharles Après huit ans de participation au Zoofest, le duo absurde les Pic-Bois a présenté le jeudi 19 juillet son dernier spectacle dans le cadre de ce festival. Pour l’occasion, les deux humoristes ont revu leurs personnages emblématiques des...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8