En route vers la grande finale des Syli d’Or 2018 !

19 avril 2018 publié par Lauryane Arzel

En route vers la grande finale des Syli d’Or 2018 !

L’ambiance était festive et chaleureuse lors de la demi-finale des Syli d’Or, un concours-vitrine organisé par Nuits d’Afrique. Le public était venu nombreux pour assister aux prestations des différents artistes. Au programme :  musique traditionnelle portugaise, reggae mandingue et afro-cumbia en provenance directe de Colombie !

C’est d’abord un fado revisité qui a été présenté par Suzi Silva et Fad’azz. La chanteuse a exploré les possibilités offertes par des courants musicaux variés, comme le jazz manouche et la chanson française. Cette initiative originale renouvelle le genre du fado, pour l’ancrer dans la modernité, tout en conservant la technique vocale spécifique à ce courant musical. De plus, la traduction de certains textes du portugais vers le français permettait au public de se connecter encore mieux à la proposition musicale de Fad’azz. L’ambiance au départ tiède de la salle se réchauffait donc peu à peu grâce à la maîtrise vocale de Suzi Silva, qui performait devant un parterre qui n’était pas encore totalement rempli.

La température a ensuite clairement augmenté avec l’arrivée sur scène de Dakka. Le public, qui était déjà conquis, a envahi les rares espaces inoccupés par les meubles pour danser sous les néons roses et bleus du Club Balattou. La musique de Dakka s’inscrit dans la plus pure tradition du reggae et s’inspire de son vécu africain en Côte d’Ivoire. Le chanteur aborde des sujets politiques, comme le sort des migrants en Méditerranée ou la corruption de la plupart des chefs d’Etat africains. Ils créent un beau contraste avec les sonorités joyeuses du reggae mandingue, malgré des textes parfois répétitifs.

Chemise à motifs toucans, lunettes aux immenses verres roses et casquette hélicoptère : c’était la tenue du dernier interprète de cette demi-finale. Ramon Chicharron a tout de suite imposé sa musique rythmée, qui mélange salsa, cumbia et chumpeta afro-colombiennes. Le fait de traiter de thèmes comme la Pachamama (la terre-mère dans les Andes) ou la situation des migrants renouvelle la façon parfois classique d’aborder cette musique aux racines ancestrales. L’ambiance était en tout cas garantie : le public était en effet debout et bougeait selon la cadence rapide des congas qui ont amené un vent de fraîcheur dans la salle.

Cette demi-finale des Syli d’Or a donc offert une vitrine de qualité aux musiques du monde, ce qui laisse augurer une Grande Finale prometteuse jeudi 26 avril au Club Balattou !

Ce soir : dernière demi-finale avec les artistes Tokatanoka, Coro Cênico et Kenzow

Grande finale des Syli d’or jeudi 26 avril à 20h30 au Théâtre Fairmount

Plus d’informations sur www.sylidor.com


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Montréal, nouvelle métropole verte ?

10 avril 2018 publié par Lauryane Arzel

La communauté uqamienne est aux premières loges du partenariat inédit noué entre l’UQAM et l’arrondissement Ville-Marie. En effet, des étudiants de l’école de design de l’université ont participé au projet en soumettant...

Plus de détails
Nouvelle

Vue sur la Relève : esquisses, musique curative et pop alternative

11 mai 2018 publié par Lauryane Arzel

L’identité au coeur d’un atelier d’écriture La soirée s’est ouverte avec la présentation des résultats d’un atelier d’écriture mené tambour battant pendant toute la journée du 10 mai. Antoine Corriveau, qui...

Plus de détails
Nouvelle

Main basse sur la ville : qui se cache derrière les tours de condos de Montréal ?

12 avril 2018 publié par Lauryane Arzel

7,5 millions d’habitants à Montréal en 2000 : c’était ce qu’avaient anticipé les analystes de la Ville de Montréal dans les années 60. Cette prédiction irréaliste explique en partie le visage actuel de la métropole,...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8