Retour sur le concert de Faye Maccalman + John Butcher, Matthew Shipp & Thomas Lehn

19 septembre 2017 publié par Maxime Bouchard

Retour sur le concert de Faye Maccalman + John Butcher, Matthew Shipp & Thomas Lehn

Faye Maccalman + John Butcher, Matthew Shipp & Thomas Lehn, Sala Rossa, 18 septembre 2017

Enchevêtrement sur St-Laurent

Depuis que j'habite Québec, je manque inévitablement plusieurs bons concerts jazz dans la métropole (dernièrement ce fut Friends & Neighbors, Peggy Lee Octet, Frode Gjerstad Trio). Toutefois, il m'était impossible de rater le passage de l'un de mes pianistes favoris, Matthew Shipp ! D'autant plus que le trio qui se présentait à la Sala Rossa n'avait rien d'ordinaire avec John Butcher aux saxophones et au « feedback » et Thomas Lehn au synthétiseur analogique.

Mise en bouche

La soirée débuta de sobre manière par la performance solo d'une trentaine de minutes de la saxophoniste Faye Maccalman. Alternant entre le saxophone ténor (2 morceaux) et la clarinette (1 morceau) elle offrit des improvisations plutôt douces, savamment construites autour de petits motifs courts. Ce n'était pas une démonstration de vigueur, mais plutôt quelque chose de posé, une narration discrète, agréable.

Résistance

Quelques férus de musique underground vinrent grossir les rangs pendant l'entracte. Nous étions moins de 100 mélomanes, mais nous étions prêts à assister à quelque chose d'assez unique. Difficile de classer ce que nous avons vu/entendu dans un genre précis. Le jazz est ici repoussé à la frontière du reconnaissable pour M. et Mme tout le monde. C'est surtout la présence de Thomas Lehn à son synthétiseur analogique qui transforme ce trio en quelque chose d'avant-gardiste. Le voir pianoter sur son clavier,  bidouiller sur sa console est parfois très saisissant. Il en sort des mini-drones, des sons de synthèses, des couches de noise venant frapper le plexus de plein fouet. Ainsi, une forte composante électronique s'ajoute à cette musique particulièrement forte, fébrile, intense.

Shipp au piano demeure dans le style ayant fait sa renommée. Des gros blocs, des grosses cordes, un style percussif aux ivoires. Il frottera l'intérieur du piano, tandis que le son sortant de l'instrument sera parfois amplifié.

Je voyais John Butcher pour la première fois et ne fut pas déçu. Flegme britannique, il hache le son comme un maître de son instrument, en plein contrôle. Que ce soit au sax ténor ou soprano, il assure par quelques montées dramatiques sans jamais empiéter sur l'espace de ses collègues. Il est clair dans son phrasé et n'hésite pas dans l'expression de ses idées. Lui aussi bidouillera sur une console par moment, ses instruments étant amplifiés. Ainsi, sans souffler, il fera résonner les clés de son saxophone.

La force de ce trio demeure l'interaction en direct et l'écoute active. Des musiciens hautement expérimentés en symbiose presque parfaite, une connexion organique rare. Les 4 morceaux joués (dont le premier de plus de 30 minutes) seront parsemés de microsilences, comme des points de suspension avant de nouveaux départs. Recherche constante, ébullition créative écrite sous nos yeux.

Il s'agissait bien entendu d'une proposition costaude comme on aime les entendre à la Sala Rossa. Les habitués y étaient…et même à l'autre bout de la 20, j'en fais toujours partie.

Vous pouvez écouter leur album sur le Bandcamp du label Fataka. Vous devriez le faire…


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Retour sur le concert de Riverside avec Carla Bley

06 juillet 2017 publié par Maxime Bouchard

Riverside avec Carla Bley, 5 juillet 2017, Salle Octave-Crémazie, Québec Quand j'ai vu le communiqué de presse, j'ai fait « Mahhhhhhh ». Carla Bley à Québec, dans une semaine ! Quelle belle surprise. Je n’en revenais pas. La...

Plus de détails
Nouvelle

Prochain arrêt: Big Ears

23 mars 2018 publié par Maxime Bouchard

L’affiche est trop alléchante pour passer à côté. Ça vaut bien 3 jours de vacances, l’hôtel et le vol.  L’événement se nomme Big Ears et attire chaque année des mélomanes de partout sur la planète. Et...

Plus de détails
Nouvelle

Retour sur le concert d'Anthony Braxton Sextet

20 juin 2017 publié par Maxime Bouchard

Anthony Braxton Sextet, 16 juin 2017, Sala Rossa Eh bien, ça fait un bail que je n'ai pas écrit un compte-rendu de concert. J'ai clairement mis la pédale douce la dernière année en termes de concert jazz. Mettons que vivre à Québec explique pas mal...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8