La guerre des clans : Halloween vs Noël

31 octobre 2018 publié par Camille Foisy

La guerre des clans : Halloween vs Noël

Le temps des fêtes arrive à grands pas et on en oublie presque qu'aujourd'hui c'est l'Halloween. On n'a qu'à se rendre à Strasbourg où le sapin de Noël de la municipalité est en place depuis le 29 octobre ou aller dans les magasins grande surface comme la Baie d’Hudson où les décorations des fêtes sont déjà sur les étalages. Il en va de même pour la boutique Party Expert qui fournit des déguisements à l’année longue et étire ses boutiques éphémères pour se concentrer sur les festivités de Noël. Bien qu’elle ne soit pas si visible, la compétition entre Noël et Halloween est bien réelle, et ce, dans plusieurs foyers du Québec.

Je suis d’ailleurs allée à la rencontre d’Isabelle Cousineaux, mère de famille passionnée du temps des fêtes, qui m’a partagé son excitation pour la fin de semaine à venir où il sera enfin socialement acceptable de se débarrasser de ses décorations d’Halloween pour les remplacer par des lumières blanches et des casse-noisettes.

Cette passion qu’Isabelle a pour l’univers de Noël ne date pas d’hier. Depuis la mi-vingtaine, elle accumule les décorations pour rendre sa maison la plus impressionnante de sa rue. Elle me raconte qu’au cours des années, elle remarque qu’elle inspire ses voisins, ce qui crée même une petite compétition dans le quartier.

Pour Simon Predj, animateur de l’émission Ars Moriendi diffusée sur CHOQ.ca et grand fan de l’horreur, ce qui fait la différence entre les deux fêtes n’est certainement pas les ornementations des maisons. Plusieurs reprocheront à l'Halloween de ne pas être aussi l'humineuse que Noël, mais si on se fie à son origine, Simon nous rappelle les deux fêtes sont aussi positives l'une que l'autre.

Au-delà de l’argent investi, ce qui excite le poile de jambe d’Isabelle dans l’idée de mettre sa maison au goût du Père Noël, c’est l’ambiance festive que cela apporte dans sa famille. On prend plus son temps, on profite et on se souvient comme durant les vacances de la fin décembre. Cette ambiance de nostalgie n’est pas unique à Noël ajoute Simon qui rappelle que l’Halloween se passe aussi en famille avant l’adolescence.

Isabelle est loin de voir l’Halloween de la même façon. C’est encore une fois la faute de la pression sociale qui l’oblige à décorer un minimal sa maison pour rentrer dans le moule de la rue qui se prête à la fête.

Pour Isabelle, il est évident que Noël l’emporte sur toutes les fêtes. Par contre, Simon qui est amateur d’épouvante, se voit confronté à un grand dilemme lorsque je lui demande de choisir entre Noël et Halloween.

Bien que ces deux fêtes sèment la zizanie dans la société québécoise, elles ont chacune leurs fans et leurs points positifs. Dans l’espoir qu’un jour nous pourrons voir zombie et Père Noël marcher main dans la main à la fin octobre.

Joyeux Noël et bon Halloween au monde entier !


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

Montréal, plaque tournante du BDSM

20 juillet 2018 publié par Camille Foisy

De l'Asie à l'Amérique du Nord, Montréal est une place de choix pour les pratiques BDSM. Avec ses multiples donjons et son festival du fétiche, notre métropole est un lieu réputée pour son niveau d'acceptation pour les diversités sexuelles et...

Plus de détails
Nouvelle

Sciences occultes et autres phénomènes surnaturels : La Graphologie

21 août 2018 publié par Camille Foisy

Détrompez-vous la graphoplogie ne serait pas un phénomène ésotérique, du moins selon Gabriela Lup, graphologue de profession. Métier et pratique qui perdent de plus en plus de popularité, mais qui restent tout aussi d'actualité...

Plus de détails
Nouvelle

Être touriste dans sa propre ville

08 juin 2017 publié par Camille Foisy

Le spectacle de clôture du Festival TransAmérique, Jusqu’où te mènera Montréal, est à l’image de cette 11e édition de ce rendez-vous annuel en mettant de l’avant la diversité propre à la métropole et...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8