Inquiétante la fin de l'ALENA?

17 août 2017 publié par Catherine Charron

Inquiétante la fin de l'ALENA?

Washington est actuellement le théâtre de négociations d’une importance capitale pour la survie de l’Accord de libre-échange nord-américaine (ALENA). Dans un scénario extrème, cette rencontre se terminant dimanche signerait l’arrêt de mort de la plus grande zone de libre-échange de la planète. Est-ce que cela serait synonyme de changements drastiques dans notre quotidien d’étudiant métropolitain?

«Dans l’immédiat, pas trop» assure le docteur en économie et chercheur rattaché au Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation, Christian Deblock. Pas nécessaire donc de se ruer dès maintenant vers l’épicerie abordable la plus près de chez vous pour remplir votre appartement de conserves et de Kraft Diner à rabais. Ce sont surtout les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport à la monnaie américaine en fonction du prix des matières premières qui influencent le coût de la vie.  

 

C’est plutôt sur le moyen et le long terme que les répercussions se feraient ressentir puisque tout le secteur commercial serait touché soutient l’économiste. En effet, ce sont 75% de nos exportations qui ont traversé la frontière vers nos voisins du Sud en 2015 selon l’agence Exportation et développement Canada.

 

D’autres accords pourront amortir cette potentielle fin. L’Accord économique et commercial global (AECG) signé entre le Canada et l’Union Européenne notamment, entrera en vigueur provisoirement le 21 septembre prochain. Un partenariat transpacifique sans les États-Unis pourrait aussi être envisageable suggère Christian Deblock. Il nuance d’ailleurs les conséquences de ce retrait puisque «même si l'ALENA tombe, il y a encore les règles et les tarifs de l'Organisme mondial du commerce» qui régissent les échanges commerciaux entre les pays.


Retour aux nouvelles

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8