Halloween prend de l'avance

16 octobre 2017 publié par Adeline Divoux

Halloween prend de l'avance
Télécharger

« Votre nom ? Vous pouvez aller dans la salle d’attente. » Dès son entrée dans la Clinik Angus, le visiteur du festival Malefycia est pris à partie par une comédienne complètement déjantée. Elle hurle, elle rit, elle scrute, elle ouvre le bal. Ces curieux spectateurs se déplacent par petits groupes de 7 personnes environ, munis d’une blouse médicale. Un accessoire très utile pour le reste de l’aventure. Ils sont emmenés dans un univers étrange, déroutant parfois. Ils déambulent dans une maison de l’horreur montée pour l’occasion et impulsée par le réalisateur Mathieu Surprenant pour une troisième année consécutive. C’est le milieu médical remis au goût de l’horreur qui a été retenu pour cette édition. « Une idée [que j’ai eue] avec ma conjointe », sourit le réalisateur.

 Une sorte de théâtre immersif dans lequel le visiteur est actif, et non pas seulement passif puisqu’il interagit directement avec les acteurs. En tout, une vingtaine de salles procurent frisson, rire, dégoût, surprise. « En fonction de la vitesse de chacun, la visite peut durer entre 30 minutes et une heure », précise Mathieu Surprenant. Et cette année, en plus d’être dans un nouveau lieu, le festival est deux fois plus long que les éditions précédentes. Une nouveauté pour les habitués qui hésiteraient encore à y retourner. Et parmi les aventuriers, certains ressortent traumatisés, tandis que d’autres ont trouvé ça plutôt drôle et auraient aimé davantage de frissons, comme on peut l’entendre dans le reportage sonore.

 Susciter les émotions

 Des cris, il y en a. Gare à ne pas se faire attraper dans l’obscurité. Et quand la lampe torche fournie se met à dérailler, c’est encore moins rassurant. Aucune visibilité, des bras qui se baladent, des poupées aussi. Il faut faire attention à tout. Les acteurs surprennent et arrivent parfois de nulle part, ce qui ne peut pas laisser indifférent. Mais la pièce la plus écœurante est sans doute la cuisine. Les odeurs, la mise en scène et l’actrice qui n’hésite pas à salir les visiteurs : pas de doute, on reste dans le thème de l’horreur. « Allez, prends-toi une assiette ! » À cet instant, on remercie les organisateurs d’avoir prévu des blouses.

 Et la recette est réussie ! Les acteurs poussent leur jeu jusqu’au bout, sans se laisser distraire. Ils s’adaptent bien sûr à leur public. Pas de panique à avoir pour les plus peureux, vous en ressortirez vivants. La question de la sécurité est d’ailleurs primordiale pour le réalisateur. Il n’est pas question pour lui de mettre en danger les visiteurs : « En cas de problème, ils peuvent sortir à tout moment par des trappes mises en place un peu partout dans le parcours ». À savoir que le festival Malefycia est interdit aux personnes âgées de moins de 18 ans, des scènes n’étant pas adaptées à tous les publics, comme celles à caractère sexuel notamment.

 Le festival Malefycia, une expérience surprenante, effrayante même, mais aussi très amusante lorsque l’équipe joue le jeu avec les acteurs.

 La Clinik Angus du festival Malefycia est ouverte jusqu’au 31 octobre au 2671 rue Angus. Plus de renseignements sur le site internet : http://malefycia.ca/

 


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

«As-tu pris tes médicaments?»

20 septembre 2017 publié par Adeline Divoux

Musique électronique, lumières colorées et des acteurs qui se présentent un à un devant un micro en dansant. La pièce islandaise d’Audur Ava Ólafsdóttir, « Les enfants d’Adam », présentée au...

Plus de détails
Nouvelle

Les Mystérieux étonnants vous suggèrent...

12 décembre 2013

Le festival de cinéma de genre Fantasia est de retour pour une 11e année consécutive avec une solide programmation. Au total, plus de 140 films seront présentés pendant les trois semaines que durera l’événement. Les Mystérieux étonnants ont parcouru pour vous la programmation et vous...

Plus de détails
Nouvelle

Double concert à Mutek

28 août 2017 publié par Catherine Charron

Jour 5 au Mutek. Si on pensait qu’on ne pouvait pas encore passer de magnifiques moments, on avait tort : le festival d’art numérique et de musique électronique Mutek nous aura surpris jusqu’au bout ! Ce samedi soir offrait une programmation éclectique lors...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8