Ça tourne au MUTEK

25 août 2017 publié par CHOQ.ca

Ça tourne au MUTEK

Arrivé à la SAT un peu trop en avance pour le show INTER_CONNECT London, j’étais sûrement trop excité à l’idée de voir la crème des shows numériques du moment. Cette soirée du festival MUTEK est consacrée à des performances mettant en scène des artistes agissant sur l’objet. Celui-ci, ce soir-là, prendra plusieurs formes, mais il sera principalement circulaire...

 Le spectacle commence donc RIGHT ON TIME avec Interférences d’Alexis Langevin-Tétrault, un compositeur montréalais qui place la performance au centre de sa pratique. Son objet, lui, c’est un monstre : un énorme cadre qui place l’artiste discrètement au centre de celui-ci. L’introduction nous montre la lumière et les sons électroniques jouant synchrones,  et le contexte est placé. Tout le show est ensuite une montée en puissance au fur et à mesure que l’artiste se déplace autour de sa création en se frayant un chemin parmi tous les subwoofers mis à disposition de nos oreilles et de notre estomac. La raison de sa déambulation ? Alexis accroche des cordes, d’abord dans le cadre de son objet puis ensuite directement sur la scène : chacune des cordes devient un instrument qu’il caresse, effleure, pince... puis tire avec toute la force que ses dents veulent bien nous montrer. C’est comme un combat que l’homme engage avec sa machine en influençant directement la musique qui devient de plus en plus abrasive et chaotique. Les sons fusent toujours en harmonie avec la lumière, leur rapport devient de plus en plus complexe au fur et à mesure que l’artiste tisse sa toile. On finira par tous l’applaudir comme on applaudirait un boxeur qui vient de remporter un combat !
Pour en voir un aperçu, c'est par ici

Avec cet accent porté sur l’objet tout le long de la soirée, les changements de plateau ressemblent à un déménagement de laboratoire. Après avoir pris la bonne décision de mettre des bouchons d’oreilles (sérieusement, Mutek, si tu mettais le tout moins fort, on pourrait vraiment apprécier encore mieux le contenu sonore des prestations que tu offres..!), c’est au tour de l’anglais Graham Dunning de prendre la scène.  Quand il commence, on a réellement l’impression de voir un savant fou : ces bidules, c’est d’une ingéniosité incroyable. La performance de l’artiste nous offre le processus de construction d’un totem de vinyles ! Oui : une multitude de vinyles tournent les uns sur les autres propulsés par la même table tournante. Chacun d’eux a sa propriété : l’un possède des petites excroissances verticales qui permettent de taper un micro-capteur, tandis qu’un autre est difforme et fait rebondir des cloches... La musique se confectionne au fur et à mesure des empilements et nous fait même danser au rythme du totem qui tourne.

Oups, voilà qu’à force de parler des (vraiment) nombreuses idées, j’ai oublié de vous parler de la musique du luthier totémique: je crois que j’étais bien trop absorbé par la compréhension de ses inventions. Heureusement, je vous ai trouvé une vidéo.
La magie continue ici.

La chorégraphie des changements de plateau se continue et on se retrouve maintenant avec une table qui porte quatre toupies. Myriam Bleau, artiste numérique et compositrice montréalaise, nous présente sa performance qui a déjà fait le tour du monde : Soft Revolvers. J’avais déjà vu cette pièce il y a presque deux ans et, depuis, elle a su évoluer avec son dispositif en le nourrissant de nouveaux sons et de nouvelles idées.

En opposition avec l’artiste précédent, tout montre une apparente simplicité : quatre toupies productrices de sons sous l’influence tournoyante de l’artiste. On attend la prochaine action de Myriam Bleau pour apprécier ses combinaisons de sons qui nous amènent dans des contrées reprenant des codes de la musique électro et/ou rap, ou en manipulant la vitesse de lecture de ses sons en scratchant ses toupies comme des disque vinyles. On remarque le plaisir que l’artiste prend à faire tourner ses toupies, à mettre en place une pulsation, à la laisser mourir, pour ensuite offrir une sorte de collage de matières sonores avant de nous renvoyer vers une nouvelle partie pulsée. Et à la vue des applaudissements, je crois que tout le monde a tourné avec elle.
Regardez les toupies tourner, c'est par ici.

Le prochain bidule sera encore tournant ! Les Anglais de Sculpture (musique : Dan Hayhurst / vidéo : Reuben Sutherland) nous ont proposé un set d’une heure de tournoiement complet. Les deux artistes sur scène mettent l’audiovisuel sur un manège : c’est sur une musique très lo-fi, aux aspects chaotiques mais avec une belle maîtrise de la forme générale, que s’appose un dispositif de VJing où des plaques colorées sont filmées de prêt en train de tourner sur une table tournante. Ça donne des aspects répétitifs et abrupts qui viennent rentrer en résonance avec les instabilités des pulsations et des boucles de la musique. Les visuels tantôt abstraits tantôt rappelant la culture pop se développent en étroite relation avec toutes les permutations et développements quasiment brinquebalants musicaux. On s’amuse à voir Reuben s’activer à chercher ces espèces de vinyles visuels, et à contempler Dan performer dans tous ses câbles et machines. On ne sait plus trop si on a envie de rester debout à danser ou à s’installer quelque part pour se laisser transporter.
On vous laisse décider en regardant un extrait ici.

Photo: Alexis Langevin-Tétrault lors de la soirée INTER_CONNECT London.
Crédits : Mutek 

 


Retour aux nouvelles

VOUS AIMEREZ AUSSI

Nouvelle

ENTREVUE avec Adam Strangler

17 janvier 2017 publié par CHOQ.ca

Dans le cadre des concerts du Club Hommages, la formation montréalaise Adam Strangler s'est arrêtée dans nos locaux pour discuter de la soirée hommages à David Bowie, de la musique rock britannique et de quelques suggestions musicales. Rencontre dirigée par...

Plus de détails
Nouvelle

Porter le MUTEK

28 août 2017 publié par CHOQ.ca

Imaginary Optics - Maxime Corbeille-PerronÇa commence toujours bien quand on te donne des lunettes 3D dans la file d’attente. D’un coup, tu sais qu’il va y avoir une dimension en plus que d’habitude ! Pour apprécier la première pièce de la...

Plus de détails
Nouvelle

Palmarès mi-année 2017 : Position 10 à 01 - Anglophone

14 juin 2017 publié par CHOQ.ca

Et voici notre top 10 anglophone de cette mi-2017!    10. Jacques Greene: Feel Infinite - LuckyMe      09. Kelly Lee Owens : Kelly Lee Owens - Smalltown Supersound      08. CO / N TRY: Cell Phone 1 - Fantôme...

Plus de détails

CHOQ.CA

CHOQ.ca est la plateforme média numérique de la communauté universitaire de l’UQAM. Elle favorise les projets, les partenariats et l’apprentissage au sein de sa communauté et est toujours à l’affût des nouvelles tendances radiophoniques et médiatiques.

La radio

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Téléphone

514-987-3000 poste 2629

En studio

514-987-3000 poste 1610

Courriel

info@choq.ca

Horaire Administratif

Été: lundi au jeudi de 9h à 18h

Automne-Hiver: lundi au vendredi de 9h à 18h

Emplacement du studio

Local A-M930

400 rue Sainte-Catherine Est

Pavillon Hubert-Aquin (niveau métro)

Montréal (Québec) H2L 2C5

Adresse postale

CHOQ, la radio Web de l'UQAM

Case postale 8888 succ. Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8